L’INRA Meknès pilote le programme de recherche-développement «Les systèmes de production agricole intégrés et durables pour l’amélioration de la sécurité alimentaire et des conditions de vie dans les zones arides» (CRP1.1) – Par Noureddine BAHRI, SRD-CRRA Meknès

Noureddine Bahri, Communication CRRA Meknès

Noureddine Bahri, Communication CRRA Meknès

Le CRP1.1 est un important programme adopté par le Groupe Consultatif pour la Recherche Agronomique Internationale (CGIAR) sous la responsabilité du Centre International de Recherche Agricole dans les zones Arides (ICARDA) et ce dans l’optique d’approfondir les connaissances au sujet des systèmes de productions des zones sèches des pays en développement et la promotion de technologies et de politiques visant l’amélioration de la sécurité alimentaire et des conditions de vie des communautés rurales pauvres.

Au niveau de notre pays et sous la coordination de l’INRA, cette initiative implique une équipe multidisciplinaire et pluri institutionnelle issue des différentes institutions nationales, régionales et locales concernées par la recherche, le développement et le conseil agricole. Il s’agit en l’occurrence du CRRA Meknès, de l’ENA Meknès, de l’IAV Hassan II, de la DRA Meknès Tafilalet, de la DPA Meknès, de l’ONCA et des organisations professionnelles et civiles.

Ce programme qui adhère aux orientations globales et aux objectifs du plan Maroc Vert vise concrètement (i) l’amélioration durable de la productivité et l’intensification des systèmes de production au niveau de l’exploitation et du terroir, (ii) la consolidation de la résilience des systèmes de production vis-à-vis du changement climatique, (iii) l’amélioration des conditions de vie des communautés locales et la réduction de leur vulnérabilité et (iv) le développement des systèmes de production et la diffusion de technologies agricoles novatrices et égalitaristes en rapport avec les politiques agricoles et la valorisation de l’investissement dans les recherches agricoles en zones sèches.

Institutions partenaires du CRP1.1

Institutions partenaires du CRP1.1

Le CRP1.1 est implantés, sur une période de cinq ans, au niveau de la région du Sais-Meknès où trois sites pilotes ont été choisis ; les communes rurales de Aïn Jamaa et Sidi Slimane Moul Lkifane (Province de Meknès) et Bitit (Province d’El Hajeb) en l’occurrence.

Les activités du programme, planifiées sur la base d’un diagnostic rapide participatif, sont centrées autour de plateformes d’innovation conçues en écoles aux champs agrégeant les différents acteurs du processus de production, diffusion et gestion de la technologie agricole. Les thématiques centrales considérées concernent la gestion des ressources naturelles en général et l’optimisation des ressources en eau et sol en agriculture pluviale en particulier, la gestion intégrée du système de production céréales/légumineuses, l’agriculture de conservation et la promotion de l’utilisation des semences certifiées. D’autres études socio-économiques s’intéressent aux filières à haute plus value, aux aspects du genre, aux phases post-récolte et accès au marché comme à l’agrégation en agriculture.

Atelier participatif à la coopérative Tahrir (Sidi Slimane Moul Lkifane, déc. 2013)

Atelier participatif à la coopérative Tahrir (Sidi Slimane Moul Lkifane, déc. 2013)

En prélude à ces activités, plusieurs rencontres et ateliers participatifs de concertation, de partage de connaissances et de planification ont été organisées en fin 2013 dans les trois sites en présence des différents acteurs concernés dont en priorité les agriculteurs et organisations professionnelles et civiles. Ces manifestations de forte mobilisation se sont intéressées tant aux plateformes d’innovation dont certaines sont d’ors et déjà implantées, qu’aux différentes études envisagées à l’image de celles relative à la gestion des eaux d’irrigation, à la chaine de valeur de la pomme de terre et de l’ognon, au diagnostic des principales filières de production agricole, au semis direct, etc. Un séminaire d’étude a de même été dédié au lancement de l’étude sur l’apport des projets de développement social à l’empowerment de la femme rurale, cas des projets de l’Initiative Nationale du Développement Humain dans la Province de Meknès.

Ce contenu a été publié dans Communication, Résultats de recherche agronomique, Transfert de technologie, Valorisation des produits de l'agriculture, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.